Le pôle Droit Public du cabinet CO/FLUENCES AVOCATS vous informe et vous forme !

Vous souhaitez répondre efficacement à un avis d’appel public à concurrence ? CO/FLUENCES AVOCATS vous accompagne dans cette démarche et vous propose une formation pratique d’un à deux jours au sein de votre société. A l’issue de cette session, vous saurez parfaitement : Identifier les vecteurs de publicité et gérer votre système de veille interne sur les plateformes Décrypter un avis de publicité Analyser un règlement de consultation Construire une réponse adaptée aux besoins de l’acheteur Compléter et rassembler les pièces nécessaires à votre candidature (DC, justificatifs des capacités techniques, professionnelles et financières pertinentes par rapport au marché) Préparer un mémoire technique qui

En savoir plus

BAS LES MASQUES ! Le Conseil d’Etat confirme la suspension de l’arrêté municipal du Maire de SCEAUX rendant obligatoire le port d’un masque grand public

Par arrêté du 6 avril 2020, le Maire de SCEAUX, Commune des Hauts de Seine, avait décidé d’imposer, sur l’ensemble du territoire communal, le port d’une protection couvrant la bouche et le nez aux personnes de plus de dix ans se déplaçant dans l’espace public. Saisi en référé par la Ligue des Droits de l’Homme, le Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise a suspendu l’exécution de cet arrêté. Aux termes de son ordonnance rendue le 17 avril 2020 sous le n°440057, le Conseil d’Etat confirme cette solution. Il rappelle ainsi que si les maires peuvent, dans le cadre des pouvoirs de police

En savoir plus

Délais en matière d’urbanisme : le Gouvernement revoit sa copie

Très critiquée par les entreprises du secteur du BTP, l’ordonnance n°2020-306 du 25 mars 2020 vient d’être modifiée par une nouvelle ordonnance n°2020-427 du 15 avril 2020 portant diverses dispositions en matière de délais pour faire face à l’épidémie de covid-19. Le fameux « mois tampon » instauré après la fin de l’état d’urgence sanitaire (fixée au 24 mai 2020) est supprimé. La computation des délais d’instruction et de recours est par ailleurs revue. Synthèse des principales évolutions en matière d’urbanisme.   L’ordonnance n°2020-427 du 15 avril 2020 unifie le régime des délais durant la période courant du 12 mars au 24

En savoir plus

Suspension ou prorogation des délais en matière d’urbanisme par l’ordonnance du 25 mars 2020 : le BTP confiné en émoi

L’ordonnance n°2020-306 du 25 mars 2020 suscite, depuis sa parution, une vive émotion dans le secteur du BTP. Et pour cause. Nombreux sont ses impacts en matière d’urbanisme. Cette ordonnance crée une période juridiquement protégée qui débute le 12 mars 2020 et expire un mois après la date de la cessation de l’Etat d’urgence sanitaire (à ce jour fixée le 25 mai 2020), soit le 25 juin 2020. 1. Incidences sur les délais d’instruction des demandes Ils sont suspendus jusqu’au 25 juin 2020 pour toutes les autorisations pour lesquelles les collectivités devaient se positionner entre le 12 mars et le

En savoir plus

Confinement : le gouvernement contraint de serrer la vis

Par une ordonnance rendue dimanche 22 mars 2020, le Conseil d’Etat, statuant en référé, refuse d’ordonner le confinement total de la population. Toutefois, le Gouvernement se voit contraint d’apporter des précisions sur la portée de certaines dérogations édictées. CE, 22 mars 2020, Syndicat Jeunes Médecins, n°439674 Saisi d’un référé-liberté mettant en avant le respect du droit de la vie, le Conseil d’Etat devait se prononcer sur la demande d’injonction faite au Gouvernement par le Syndicat Jeunes médecins, au soutien de laquelle sont intervenus l’intersyndicale nationale des internes et le Conseil national de l’ordre des médecins, de prononcer : d’une part, le

En savoir plus

L’état d’urgence sanitaire et l’exécution des marchés publics

Depuis quelques semaines, la France fait face à une crise sanitaire majeure. Le 16 mars 2020, le Gouvernement a décidé d’un confinement de la population afin de limiter la propagation du Covid-19. La loi n°2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence, entrée en vigueur aujourd’hui (JORF n°0072 du 24 mars 2020), est de nature à entrainer des répercussions importantes sur l’exécution des marchés publics en cours. Dès le 28 février 2020, le Ministre de l’Economie et des Finances a reconnu le Covid-19 comme un cas de force majeure au sens du code de la commande publique. Le régime de la force majeure repose

En savoir plus

Pouvoir de police du Maire et dépôt sauvage

En application des dispositions de l’article L. 541-3 du code de l’environnement, le maire a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour assurer l’élimination des déchets dont l’abandon, le dépôt ou le traitement présente des dangers pour l’environnement.

En savoir plus
  • Cofluences Avocats,
    Espace du Parc
    49 rue Mozart, 26000 Valence
vulputate, fringilla et, commodo massa ipsum accumsan