Télétravail : Pas d’indemnité d’occupation lorsqu’un bureau est mis à disposition du salarié (même s’il n’y met pas les pieds…)

Cass. soc. 27 mars 2019, n°17.21014 Dans le cadre du télétravail, l’employeur doit prendre en charge : les frais engagés par le salarié au titre de l’exercice de sa prestation travail à domicile (tel n’est pas le cas des frais de connexion internet si l’abonnement n’est pas contracté spécialement pour le télétravail) une indemnité d’occupation, mais seulement lorsqu’un local professionnel n’est pas mis à sa disposition. Ce second point a été confirmé par la Cour de cassation dans un arrêt du 27 mars dernier. Ainsi, l’indemnité d’occupation n’est pas due lorsque l’employeur laisse le choix au salarié de travailler dans

En savoir plus

Le forfait-jours réduit n’est pas un temps partiel

Cass. Soc, 27 mars 2019, n°16-23.800 S’il est possible de convenir avec un salarié d’un forfait-jours réduit, c’est-à-dire inférieur au plafond légal (218 jours) ou conventionnel applicable (v. Cass. soc., 9 juillet 2003, nº 01-42.451), cela ne permet pas de qualifier l’intéressé de salarié à temps partiel. Un salarié embauché dans le cadre d’un forfait annuel de 131 jours de travail a saisi la juridiction prud’homale d’une demande tendant à obtenir la requalification de son contrat de travail en contrat à temps complet. Il se prévalait à cette fin du non-respect de la législation sur le travail à temps partiel,

En savoir plus

Exonérations fiscales et sociales des Heures Supplémentaires : Les lois des 22 et 24 décembre publiées

La loi portant mesures d’urgence économiques et sociales, qui concrétise les annonces du Président de la République visant à désamorcer le conflit des « gilets jaunes », ayant été publiée au JO du 26 décembre 2018, ses mesures pourront s’appliquer, comme prévu, dès le début de l’année 2019. Loi n°2018 – 1213 portant mesures d’urgence économiques et sociales du 24-12-2018 Loi n°2018 – 1203 de financement de la sécurité sociale du 22-12-2018 Les lois 2018-1213 et 2018-1203 comportent les mesures concernant une exonération d’impôt et de cotisations sociales salariales dès le 1-1-2019 pour les heures supplémentaires et complémentaires.

En savoir plus

Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, la loi est publiée au JO

Loi n°2018-1213 du 24 décembre 2018 – JORF n°0298 du 26 décembre 2018 La loi portant mesures d’urgence économiques et sociales, qui concrétise les annonces du Président de la République visant à désamorcer le conflit des « gilets jaunes », a été publiée au JO du 26 décembre 2018, ses mesures pourront s’appliquer, comme prévu, dès le début de l’année 2019.

En savoir plus

Prime de fin d’année défiscalisée : le régime approuvé en Conseil des ministres le 19 décembre

Le régime de la Prime de fin d’année défiscalisée qui sera présenté à l’Assemblée Nationale le 20 décembre prochain a été approuvé ce matin en Conseil des Ministres. Le conseil des ministres a confirmé ce matin les conditions d’attribution de la prime de fin d’année exonérée et défiscalisée : L’employeur peut décider jusqu’au 31 janvier de l’attribution de cette prime. Elle peut également faire l’objet d’un accord collectif conclu avant le 1er avril. L’exonération sociale et fiscale est limitée à 1000 € par salarié. L’exonération concerne uniquement les salariés bénéficiaires dont le revenu est inférieure à 3 SMIC annuels. La

En savoir plus

Contrat a durée déterminée

La succession de contrats à durée déterminée de remplacement ne justifie plus une requalification des contrats à durée déterminée en contrat à durée indéterminée

En savoir plus

Droit à la déconnexion, accord d’entreprise

Dans le cadre des dispositions du Code du travail obligeant les entreprises à envisager les modalités d’exercice du Droit à la Déconnexion, un accord d’entreprise a été conclu au sein de Saint Maclou le 16 janvier 2018 prévoyant des garanties concrètes pour les salariés.

En savoir plus

Licenciement disciplinaire

Le fait de s’endormir à son poste de travail est, reconnu comme une faute justifiant le licenciement, sauf lorsque l’employeur ne respecte pas la durée maximale hebdomadaire de travail.

En savoir plus
  • Cofluences Avocats,
    Espace du Parc
    49 rue Mozart, 26000 Valence
Aenean Lorem neque. Donec ut libero ut